Depuis septembre 2012, une nouvelle réglementation relative à l’équilibre alimentaire s’applique à l’ensemble des restaurants scolaires. L’arrêté prévoit d’agir à quatre niveaux : le nombre de composantes des repas, la fréquence de service des plats qualifiés sur le plan nutritionnel, le grammage des plats industriels dont la consommation est à limiter et les modalités de service des éléments périphériques du repas (sel, sauces, pain et eau).Réservé aux abonnés