L’Institut National de l’Histoire de l’Art (INHA) organise un séminaire sur les arts de la table. Intitulé « Pour une histoire de l’art et de la table », il fait partie du programme « Histoire de l’art et cultures de table » et tiendra sa dernière séance de l’année le 7 mai prochain. Et pour ce dernier rendez-vous, l’INHA met à l’honneur la table nord-américaine avec deux interventions :

· L’esthétique de la table et les plaisirs du dîner dans la vie quotidienne américaine, XVIIe-XXe siècles

· L’esthétique de la table des élites américaines au début du XXe siècle

Depuis plus d’un an, le programme de recherche se concentre sur les manières adoptées à table, mais aussi sur les vêtements portés, le mobilier, les ornements, la vaisselle et les décorations qui confèrent à l’alimentation le statut d’art. Ainsi, la séance du mois dernier intitulée : « La table-objet et les objets de la table » a notamment été l’occasion d’une présentation de la table mécanique de l’Impératrice Catherine II de Russie, dans son « ermitage » de Saint-Pétersbourg. Les recherches actuelles tentent de savoir si cette façon de dîner provient seulement de Russie et pourquoi elle a été inventée. Une deuxième démonstration s’appuyait sur les innovations majeures, en matière de fabrications et décorations de tables, lors du Second Empire. Ces changements bouleversèrent les arts de la table.

L’objectif de l’INHA est de démontrer que l’alimentation n’est pas qu’une nécessité biologique, mais aussi une culture complexe et chargée de sens.


Retrouvez le programme sur : http://www.inha.fr/fr/agenda/parcourir-par-annee/en-2015/avril-2015-2/la-table-objet-et-les-objets-de-la-table.html