Alors que 30% de la population française présente une allergie aujourd’hui et que les prévisions de l’OMS sont de 50% en 2050, la profession d’allergologue va sûrement disparaître en France dans les prochaines années…
Le Syfal (Syndicat Français des Allergologues) annonce un effondrement complet de ce métier en France dans 15 ans par manque de formation. En effet, les deux diplômes accessibles aujourd’hui, que sont la capacité et le DESC de type 1, vont être supprimés dans une volonté de simplification des études supérieures. La seule formation qui existerait encore serait une Formation Spécifique Transdisciplinaire (FST) en 1 an au lieu des 4 ans nécessaires.
Le syndicat tire la sonnette d’alarme et milite donc pour la mise en place d’un Domaine d’Etude Spécialisée (DES) en allergologie mais l’avenir est pour l’instant très incertain. La Commission Nationale des Etudes de Maïeutique, Médecine, Odontologie et Pharmacie (CNEMMOP) doit se prononcer à ce sujet en mars prochain.

Source : Conférence de Presse « Demain, tous allergiques sans allergologues ? » par le Syfal, 4 Février 2016