Un niveau plus élevés d’oméga-3 DHA pourrait être associé à un meilleur sommeil chez les enfants, selon les résultats d’une étude randomisée avec placebo publiée dans le Journal of Sleep Research par des chercheurs de l’université d’Oxford.

Les scientifiques ont testé les effets d’une supplémentation en oméga-3 (600 mg/jour), pendant 16 semaines sur le sommeil de 362 enfants âgés de 7 à 9 ans qui présentaient des difficultés dans l’apprentissage de la lecture. 4 enfants sur 10 souffraient de problèmes de sommeil tels que résistance au coucher, anxiété liée au sommeil, parasomnies et éveils fréquents au cours de la nuit. Quarante trois enfants présentant des troubles du sommeil ont été équipés de bracelets comportant un senseur détectant leurs mouvements pendant 5 nuits. En parallèle, des analyses sanguines mesuraient les niveaux sanguins d’oméga-3 et d’oméga-6 de tous les enfants avant, pendant et à la fin de l’étude. Les résultats montrent que les enfants qui prenaient les compléments dormaient une heure de plus et avaient 7 épisodes d’éveil de moins par nuit comparativement aux enfants prenant un placebo. Les acides gras sont connus pour jouer un rôle clé dans la régulation du sommeil, notamment par l’association de niveaux faibles d’oméga-3 DHA à des niveaux plus faibles de mélatonine, qualifiée d’hormone du sommeil. L’étude portant sur un petit nombre d’enfants des recherches complémentaires sont nécessaires… Toutefois, ces premiers résultats suggèrent “que le sommeil des enfants peut être amélioré par des compléments de DHA” souligne Paul Montgomery, un des chercheurs. Un nouveau bénéfice à ajouter à la liste déjà longue des oméga- 3. À suivre…

Montgomery P, Burton JR, Sewell RP, et al. Fatty acids and sleep in UK children: subjective and pilot objective sleep results from the DOLAB study – a randomized controlled trial. J Sleep Res. 2014 Mar 8. doi: 10.1111/jsr.12135.