Il a été montré que pour une même consommation, l’excès d’alcool n’a pas la même toxicité sur le foie pour chaque individu. Certains buveurs vont en effet développer une maladie alcoolique du foie alors que d’autres resteront en bonne santé. D’autre part, l’analyse du microbiote de buveurs excessifs a montré un déséquilibre de la flore intestinale uniquement chez ceux atteints […]