Des chercheurs de l’Inserm et l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) ont étudié l’impact de la variation du nombre de lymphocytes T régulateurs (Treg), des cellules immunitaires qui seraient impliquées dans la maladie d’Alzheimer, chez des patients à un stade précoce de son développement.

Ils ont ainsi constaté que lorsque les cellules Treg étaient moins nombreuses, les troubles cognitifs, dus à […]