L’objectif de cette équipe de recherche inclus dans un groupe plus large nommé « global oncofertility network » est de trouver de nouvelles technologies pour préserver la fertilité avant une chimiothérapie ou radiothérapie chez les enfants prépubères. Ce n’est pas un fait rare car chaque jour, 43 enfants sont diagnostiqués pour cancer, et plus de 85 % survivent à 5 ans (1). […]