Yatsenko a rapporté une nouvelle cause d’infertilité masculine décrite l’an dernier par son équipe (1) et par une équipe japonaise (2).
L’infertilité par azoospermie non obstructive peut être associée dans 20 % des cas à des anomalies chromosomiques (Klinefelter, translations ou inversion chromosomiques voire micro délétion du chromosome Y) mais reste non élucidée pour 80 % des hommes explorés.
Alors que l’approche […]