Une alimentation bio permettrait de réduire d’un quart les risques de cancer (tous types confondus) selon les résultats du volet Bionutrinet de l’étude NutriNet-Santé. Ce volet s’intéresse à l’impact potentiel de la consommation des aliments en fonction de leurs modes de production (bio versus conventionnel) sur l’état nutritionnel, sur des marqueurs toxicologiques, sur l’environnement et sur la santé des individus. […]