L’activité contractile et énergétique du muscle, variable selon l’intensité de l’exercice physique, la mobilisation des réserves en substrats énergétiques et l’endommagement des fibres musculaires, sont à l’origine des signaux moléculaires générés lors de l’exercice physique quelques secondes suivant le début de l’effort. Ces signaux sont parfois complémentaires, parfois redondants et agissent en synergie, dans l’activation des voies moléculaires qu’ils induisent […]