Selon une étude publiée dans The American Journal of Medicine menée par des chercheurs de l’Université Stanford : l’augmentation du nombre d’obèses aux États-Unis s’explique davantage par l’inactivité et la sédentarité que par une mauvaise alimentation. C’est ce qu’il ressort de l’analyse des données de la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) entre1988 et 2010. Selon les chercheurs, l’accroissement […]