Désormais baptisée Toujeo®, l’insuline glargine concentrée, dosée à 300 unités par ml (U300), des laboratoires Sanofi démontre dans le diabète de type 2 avec l’extension à 6 mois de l’essai EDITION II, qu’elle réduit le nombre des hypoglycémies surtout nocturnes mais limite aussi la prise de poids comparé à la Lantus ® (U100), tout en maintenant un contrôle glycémique similaire. Les données du programme de phase III EDITION de Toujeo® lui ont conféré une action plus stable, plus régulière que la Lantus ® d’où un contrôle glycémique durable au-delà des 24 heures. Ce profil autorise une flexibilité d’administration d’environ 3 heures. Les 6 mois d’extension d’EDITION II, ont confirmé les tendances des 6 mois de l’essai, à la fois sur l’amélioration de l’HbA1c et sur la glycémie à jeun de cet analogue lent U300. Par ailleurs, le nombre d’hypoglycémie sur 24 heures confirmées (≤0,70 g/l) et ou sévères par patient et par an a été de 12 % inférieur dans le groupe U300 versus U100 (RR =0,88, IC95% 0,71 -1,09). Cette différence est encore plus nette lorsqu’on regarde les hypoglycémies nocturnes avec une réduction de 37 % (RR=0,63 ; IC95 % 0,42 -0,96) en faveur de l’U300. Quant au gain pondéral il a été moindre chez les patients sous U300 (+0,42 kg) que chez ceux sous Lantus ® (+1,14 kg).
D’autres éléments ont été apportés par la méta-analyse des essais EDITION I/II/III. À contrôle glycémique égal, comparativement à la U100, l’U300 permet une diminution des épisodes d’hypoglycémie diurne de 14 % et de -31 % pour les épisodes nocturnes, ainsi qu’un gain pondéral moins élevé avec une différence entre les deux formulations de –0,28 kg.