L’impression 3D n’a pas fini de faire avancer la recherche ! Après des prothèses de membres, de la peau ou encore une vertèbre, le premier médicament imprimé en 3D vient d’être autorisé à la distribution et à la vente par l’Agence Américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA). Il s’agit du Spritam, un traitement par voie orale à destination des adultes et des enfants de plus de 20 kg souffrant d’épilepsie. Cet exploit a été réalisé par la société américaine Aprecia Pharmaceutical, lider mondial en impression 3D, grâce à sa technologie brevetée : la ZipDose ® technology. Elle permet de créer par impression 3D des médicaments très poreux, les rendant ainsi plus facile à ingérer et concentrant une grande quantité de principe actif (jusqu’à 1 g). Autre point positif, le dosage de chaque médicament pourra être adapté en fonction des besoins des patients ! Le Spritam ne sera disponible que début 2016 mais donne d’ores et déjà de nombreux espoirs pour l’avenir.

Pour un savoir plus consulter le communiqué de presse : FDA APPROVES THE FIRST 3D PRINTED DRUG PRODUCT. Aprecia Introduces its First Product Using the ZipDose® Formulation Platform for the Treatment of Epilepsy.