Le 20 juillet 2015, à Paris, s’est tenue la première réunion ministérielle internationale afin de lutter contre le tabagisme et soutenir la mise en place d’un paquet neutre. Cette rencontre exceptionnelle a réuni les représentants de 10 pays (d’Australie, d’Afrique du Sud, de France, de Hongrie, d’Irlande, de Norvège, de Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni, de Suède et d’Uruguay). Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes a annoncé, entourée de ses homologues mondiaux, la volonté d’union afin de lutter contre le fléau que représente aujourd’hui le tabagisme. Le paquet neutre, de taille et de forme unique sans aucun logo, est qualifié par les différents représentants des pays comme un instrument des plus efficaces afin de poursuivre la lutte antitabac engagée depuis maintenant 10 ans. L’Australie l’a adopté en 2012. Le pays est venu rendre compte des conséquences positives de cette application : les tentatives afin d’arrêter de fumer ont augmenté, le nombre de fumeurs a diminué (baisse de quasiment 3% pour les plus de 18 entre 2010 et 2013)… La ministre a annoncé qu’en France, les premiers emballages neutres devraient voir le jour en mai 2016. Elle souhaite une « génération sans tabac » pour les années à venir, et soutiendra tous les pays qui souhaiteront s’engager dans cette même voie.

Modèle du paquet neutre Australien. Illustration de la face avant (gauche) et de la face arrière (droite)