En France, chaque année, 155 000 nouvelles personnes sont touchées par un accident vasculaire cérébral (AVC), c’est l’une des principales causes de mortalité en France, en particulier chez les femmes. Ce mardi 12 mai se déroule la Journée européenne de prévention de l’AVC. À cette occasion, la Société française neuro vasculaire (SFNV) et l’association de patients France AVC ainsi que le corps médical se mobilisent pour sensibiliser le public à l’importance d’une prise en charge immédiate de la pathologie.

Pour cela, il est essentiel de savoir reconnaître les signes d’alerte :

– un engourdissement, une faiblesse ou une paralysie brutale d’une partie ou de la moitié du corps ;

– des difficultés d’élocution ;

– un trouble de la vision ;

– des troubles de la coordination ou de l’équilibre;

– un mal de tête sévère, soudain.

En présence de l’un de ces symptômes, il faut réagir au plus vite en appelant le 15 afin de réduire le risque de lésion cérébrale.

Pour connaître les actions réalisées dans votre région : www.franceavc.com