Des chercheurs autrichiens ont étudié les effets de la vitamine D sur 30 femmes atteintes de fibromyalgie, qui présentaient des niveaux sanguins inférieurs à 32 ng/mL. Elles ont été réparties en deux groupes : un groupe complémenté en vitamine D et un groupe placebo. Le groupe traité a reçu, pendant 20 semaines, une complémentation orale en vitamine D3 avec pour objectif d’atteindre des niveaux sanguin compris entre 32 et 48 ng/mL. Résultats : une réduction significative du niveau de douleur perçue dans le groupe traité, qui a aussi amélioré sa forme physique par rapport au groupe placebo. La complémentation en vitamine D pourrait donc représenter une alternative intéressante dans le traitement de la fibromyalgie. À suivre…

Wepner F, Scheuer R, Schuetz-Wieser B,et al. Effects of vitamin D on patients with fibromyalgia syndrome: A randomized placebo-controlled trial. Pain. 2014 ;155:261-8. doi: 10.1016/j.pain.2013.10.002.