Capture d’écran 2015-04-21 à 16.32.32

Une grande partie de la population française est carencée en vitamine D.(37,5 % des enfants de 6 à 10 ans et de 80% à 100 % des personnes âgées vivant en institution)1

La vitamine D est à la fois apportée par l’alimentation et synthétisée par l’organisme au niveau de la peau sous l’action des rayons solaires ou ultraviolets. Celle-ci joue un rôle essentiel dans l’absorption de certains minéraux par l’organisme.

Peu d’aliments contiennent des quantités significatives de vitamine D : essentilemment poisson, oeufs et fromage. Il faut donc saluer l’initiative de Bel Foodservice qui augmente de 5% à 30% des AQR (apports quotidiens recommandés en vitamine D = 5 micro-grammes/jour).

Références 1 :

– Mallet E., Gaudelus J., Reinert P., Stagnara J. (2014) Statut de la vitamine D chez les enfants de 6 à 10 ans en France. Étude multicentrique nationale chez 326 enfants. Archives de Pédiatrie, 21(5S1) 336.
– Boüüaert C. et al. (2008) Vitamin D deficiency in elderly men living in urban areas, at home or in institutions. Presse Med., 37, 191-200.
– Bruyere O. et al. (2009) Highest prevalence of vitamin D inadequacy in institutionalized women compared with
noninstitutionalized women: a case-control study. Womens Health (Lond Engl), 5, 1, 49-54.

Source communiqué de Presse Bel Foodservice

Vous trouverez la teneur en vitamine D des aliments dans la table CIQUAL : https://pro.anses.fr/TableCIQUAL/index.htm