Traçabilité ! Une notion, désormais, bien connue des distributeurs et exploitants de viande. Depuis l’affaire de la viande de cheval Spanghero, en 2013, politiques et industriels promettent plus de transparence sur leur origine. Auchan, un des leaders de la grande distribution, semble vouloir franchir un pas supplémentaire dans ce domaine.

Le groupe s’est, en effet, rapproché de 3 entreprises innovantes : Cogit-LGC (société de logistique), Euro Pool System (fabricant d’emballages) et Inotec (fabricant de puces RFID) afin d’élaborer des bacs de transports innovants.

Ces nouveaux bacs, équipés de puces électroniques RFID, permettront de tracer les aliments d’un site de production jusqu’au magasin. Désormais, la filière « Bœuf Prêt à Découper » et la filière « porc » utiliseront ces bacs qui sont adaptés à chaque spécificité afin également de contrôler de manière plus rigoureuse le transport et le lavage de la viande. En effet, Inotec a conçu du matériel capable de résister aux variations de températures, de pression, à l’eau, aux frottements et aux chocs. De plus, l’entreprise a utilisé des étiquettes Ultra High Frequency (UHF), permettant à plusieurs bacs d’être lus en même temps pour gagner du temps.

Avec 150 000 charriots et bacs équipés par cette nouvelle technologie, Auchan a investi dans la transparence et la sécurité… les autres groupes suivront-ils le pas ?