Capture d’écran 2015-05-22 à 19.11.42À l’occasion de la Journée européenne de l’obésité, la Société  Française de Nutrition (SFN) et l’Association Française d’Étude et de Recherche sur l’Obésité (AFERO) souhaitent mobiliser les pouvoirs publics sur les chiffres prédictifs communiqués par l’OMS lors du congrès Européen sur l’Obésité (ECO2015). En France, 58% des femmes et 66% des hommes seront en surpoids et l’obésité touchera 28% des femmes et 24% des hommes.

En 2030 : environ 6 français sur 10 en surpoids, 1 français sur 4 obèse.

Ces chiffres sont donc d’autant plus inquiétants qu’ils toucheront une population d’adultes jeunes, dont des femmes en âge de procréer.

De plus, les données épidémiologiques récentes mettent en évidence une nette progression des formes les plus sévères de l’obésité, en particulier chez les femmes et les populations défavorisées. La SFN et l’AFERO demandent la mise en place d’un parcours de prévention et de soins pour les personnes obèses en faisant du soin primaire et du tissu social un acteur efficace.

La SFN et l’AFERO souhaitent une concertation pour contribuer à l’évolution des pratiques en lien avec la DGOS, les ARS, la CNAM et l’ensemble des parties prenantes. Il est urgent d’agir!

 

Source : communiqué de presse de la SFN