Les styles d’alimentation des différents pays bordant la Méditerranée ont, jusqu’à récemment, présenté de nombreux traits communs. Forgé tout au long d’une histoire pluri-millénaire, ce fond commun ne se réduit pas à un simple régime alimentaire. Il constitue un patrimoine vivant, à la fois matériel (aliments, recettes…) et immatériel (rôle du repas, valeurs…). Mais cet héritage est aujourd’hui menacé, particulièrement, et de façon paradoxale, dans les pays qui l’ont vu naître.Réservé aux abonnés