Il y aurait, en France, 12 millions d’hypertendus : 35 % des Français prennent au moins un médicament antihypertenseur quotidiennement et 50 % des hypertendus traités ne seraient pas contrôlés (1). Si l’on considère qu’il y a environ 3 millions de patients diabétiques, essentiellement des diabétiques de type 2 parmi lesquels 60 % sont hypertendus, la prise en charge du patient diabétique et hypertendu constitue un véritable enjeu de santé publique.Réservé aux abonnés