L’éducation thérapeutique du patient connaît un réel essor. Des difficultés de mise en œuvre sont pourtant observables.”Santé globale”,”autonomie”,”participation”… constituent un socle commun. Cet apparent consensus cache toutefois une diversité de représentations, source possible de difficultés. Quelle est cette diversité ? Quelles sont ses origines ? Qu’est-ce que cela implique ? Réservé aux abonnés